“Affaire des sous-marins” : colère au Likoud contre Benny Gantz

Les réactions de colère sont nombreuses au Likoud après l’annonce du ministre de la Défense Benny Gantz de nommer de son propre-chef une commission “gouvernementale” de “vérification” dans l’affaire dite des “sous-marins” ou “Affaire 3000”, qui concerne le processus d’acquisition de sous-marins allemands et d’autres bâtiments militaires par le ministère de la Défense. Cette décision est d’autant plus contestable qu’une motion en ce sens avait été repoussée par la Knesset il y a quelques semaines. Benny Gantz réitère donc ce qu’il a fait concernant les formulaires dans Tsahal et la nouvelle mention “parents n°1 et parent n°2”.

Il a déjà nommé son président, le juge à la retraite Amnon Strashnov trois membres et leur a demandé de lui remettre un rapport définitif d’ici quatre mois. Par ailleurs il a demandé au conseiller juridique du gouvernement Avihaï Mandelblit de lui assurer que cette vérification ne portera pas atteinte au processus judiciaire déjà en cours sur le plan pénal. Le ministre de la Défense a toutefois précisé que cette enquête ne concernera pas des personnalités politiques. Le conseiller juridique du gouvernement avait déjà indiqué que le Premier ministre Binyamin Netanyahou n’est pas concerné par cette affaire qui ne concerne que des militaires et des fonctionnaires du ministère de la Défense. Après son annonce, le président de Bleu-Blanc a dit à ses ministres et députés : “Nous allons vers deux semaines dramatiques”.

Malgré cette précision, les réactions sont virulentes au Likoud où l’on accuse Benny Gantz de provocations à buts politiques. Micky Zohar (Likoud) a déclaré : “La décision de Benny Gantz n’est rien d’autre qu’une provocation contre le Likoud et son chef. Malgré le fait qu’il sait  que Netanyahou n’a aucun lien avec cette affaire, Benny Gantz cherche à salir son nom en risquant de briser la coalition. Aujourd’hui, nous avons reçu une nouvelle preuve que Benny Gantz entraîne Israël de force vers de nouvelles élections au coeur d’une crise mondiale. Il est regrettable qu’au lieu de venir en aide au Premier ministre dans ses efforts d’acquérir des vaccins, Gantz tente de ramener à lui quelques voix de citoyens qui haïssent Binyamin Netanyahou”.

Le député Ariel Kallner (Likoud) a écrit : “Benny Gantz pense que le recyclage de l’affaire des sous-marins lui permettra de récupérer le soutien d’Avi Nisenkorn qui est le chef réel de Bleu-Blanc. Cher Benny, sachez que crier ‘sous-marins’ du matin au soir ne vous permettra au maximum d’être Moshé (Boguy) Yaalon.

La ministre Miri Reguev (Likoud) : “La commission d’enquête de Benny Gantz sur les sous-marins n’est rien de plus qu’une bouée de sauvetage de quelqu’un qui sombre dans les sondages. Il reprend des allégations fantaisistes du passé qui étaient destinées à salir le Likoud.”

Certains analystes politiques vont encore plus loin en estimant que cette décision de Benny Gantz a pour but d’amadouer l’opposition au sein du parti Bleu-Blanc qui est de plus en plus la proie de divisions et tensions internes.

Photo Avshalom Sassoni / Flash 90

Attendez...

Et si vous receviez chaque matin l'info en direct d'Israël 24h/24 - 6j/7 ?

Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.
En vous inscrivant, vous acceptez de recevoir des offres de partenaires de LPH Infos

Article suivant

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Welcome Back!

Login to your account below

Create New Account!

Fill the forms below to register

Retrieve your password

Please enter your username or email address to reset your password.