fbpx
mercredi, 26 septembre, 2018

Exportations: très bons chiffres pour le premier semestre 2018

Dans les lois de l’économie, une monnaie nationale forte n’a pas que des effets positifs. L’un des inconvénients majeurs de cette situation étant que les marchandises locales deviennent plus chères pour les clients étrangers. Mais Israël semble échapper à cette règle puisque les exportations se portent très bien malgré la solidité du shekel.

L’Institut des Exportations au sein du ministère de l’Economie et de l’Industrie a publié les chiffres des exportations israéliennes pour le premier semestre 2018, qui indiquent un montant d’exportations de 54 milliards de dollars entre janvier et fin juin, soit une hausse de 8% par rapport à la même période en 2017.

Le ministre de l’Economie et de l’Industrie Elie Cohen a accueilli ces chiffres avec satisfaction et a indiqué que le gouvernement s’était fixé un montant annuel de 120 milliards de dollars d’exportations pour l’année 2020. En 2017, un record avait déjà battu avec plus de 100 milliards de dollars, et 2018 devrait être encore meilleure. Il en a profité pour remercier les exportateurs israéliens, l’Institut de l’Exportation et le ministère de l’Economie et de l’Industrie pour leurs efforts conjugués. Le ministre a rappelé que les exportations israéliennes constituent “le moteur de la croissance de l’économie israélienne et une source précieuse pour l’emploi, la stabilité et la baisse des disparités sociales”.

Photo Yaakov Naumi / Flash 90

Commenter avec Facebook

Ca pourrait vous intéresser

Laisser un commentaire

Recevez chaque matin

L'actualité israélienne des dernières 24h !