Déclaration intéressante de l’émissaire spécial du président Trump

Avi Berkowitz, l’émissaire spécial du président américain pour le Proche-Orient, a déclaré que la question de l’extension de souveraineté en Judée-Samarie et dans la vallée du Jourdain n’a pas été supprimée de l’ordre du jour mais uniquement reportée. « C’est quelque chose qui pourra se faire par la suite et ce n’est pas une chose à laquelle nous nous opposerons », a-t-il indiqué. Sous condition évidemment que Donald Trump soit réélu.

Concernant le processus de normalisation, Berkowitz a révélé que le président Donald Trump a des contacts avec « entre cinq et dix Etats » supplémentaires dans le monde arabo-musulman qui pourraient normaliser leurs relations avec l’Etat d’Israël. Il a précisé que les discussions entrent dans les détails et que la question n’est plus « si » mais « quand ».

Concernant la vente des avions-furtifs F-35 aux Emirats, Avi Berkowitz a rappelé que c’est une demande que les Emirats formulent depuis des années et que cette question n’a pas été leur condition de leur normalisation avec Israël. « Cette transaction ne se fera que si cela ne met pas en danger la sécurité de l’Etat d’Israël ».

Photo Wikipedia

Article suivant

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recevez chaque matin

L'actualité israélienne des dernières 24h !

Chaque matin, en prenant votre café, recevez sur votre boite mail, les dernières actualités en direct d'Israël.