mercredi, 17 octobre, 2018

Le Bœuf français (FRENCH BEEF, a taste of terroirs) s’impose en Israël

INTERBEV, l’interprofession du bétail et de la viande française, est partenaire  de la semaine de la gastronomie “So French So Food” qui se déroulera en Israël du 5 au 8 février. L’Interprofession profite de cette occasion pour annoncer qu’Israël représente un marché prioritaire et qu’à partir de février, la viande bovine, certifiée cacher par la Rabbanout d’Israël sera disponible dans l’ensemble des supermarchés de la chaîne Shufersal. Par ailleurs, à compter du 5 février, INTERBEV met également en place des opérations au restaurant Olive Leaf (Sheraton) et dans la prestigieuse école de cuisine Bishulim afin de promouvoir le bœuf français auprès des distributeurs, des restaurateurs, des chefs et des consommateurs israéliens.

Le bœuf français entend pénétrer massivement le marché israélien grâce à ses 9 établissements d’abattage agréés pour exporter vers Israël, et en s’appuyant sur une vaste campagne de promotion de la viande bovine européenne pour une période de 3 ans, cofinancée par l’Union Européenne.

Le Bœuf Français et le marché israélien en quelques chiffres :

Depuis 2015, les secteurs viandes et bétails  se sont fortement distingués parmi les importations françaises de produits agroalimentaires en Israël :
Viande : 3 millions d’euros en 2016 → 8,5 millions d’euros en 2017
Bétail : 13 000 euros en 2016 → 7,5 millions d’euros en 2017.

Depuis 2016, Israël a souhaité diversifier ses pays fournisseurs de viande bovine en augmentant de façon très conséquente le contingent à droit nul de l’UE, ce qui permet aujourd’hui à la viande bovine française de s’exporter davantage.
En 2017, la France enregistre une croissance de plus 170% sur les commandes de viandes, notamment avec l’introduction sur le marché israélien de nouvelles marques de viande bovine française : Chateaubriand et Gaspard.

L’exportation de viande bovine française vers Israël multipliée par 2,8 en 2 ans !
2015 : 500T
2017 (données sur 10 mois) : 1400T
Objectifs d’augmentation des exports : 500T en 2018, 2800T en 2020.

Semaine de la gastronomie – évènements “French Beef” :

– 4 Février 2018 – Inauguration du “mois français” chez Shufersal : les Israéliens pourront découvrir pendant le mois de février la viande bovine française Chateaubriand ou Gaspard dans les supermarchés Shufersal du pays.

– les 5 et 6 février 2018 – Le “French Beef” sera à l’honneur au menu du Chef Pierre Meneau, accueilli au restaurant Olive Leaf (Sheraton Tel Aviv).

Les atouts du Bœuf Français sont nombreux : il incarne la tradition gastronomique de la France, basée sur l’art de « bien manger », la culture du goût, le savoir-faire de l’Homme, le respect des terroirs et de l’animal.

Territoire : la France est un grand pays d’élevage, elle détient le 1er cheptel d’Europe avec 19 millions de bovins, originaires de terroirs très variés, allant du bocage à l’alpage, illustrant la richesse de la ruralité française.
Diversité : la France dispose de la plus grande diversité de races bovines au monde (25) dont 10 races allaitantes des plus renommées (Charolaise, Limousine, Blonde d’Aquitaine…)
Elevage : les fermes françaises sont à taille humaine (56 vaches en moyenne par exploitation pour un réseau de 200 000 exploitations). Les éleveurs sont proches de leur troupeau et s’assurent de leur bien-être.
Alimentation et santé : les bovins français sont nourris à 80% à base d’herbe et de foin, 92% de leur alimentation est produite sur la ferme. Ils sont élevés sans hormones depuis 29 ans, sans farines animales depuis 27 ans, sans antibiotiques comme accélérateurs de croissance depuis 9 ans.
Traçabilité : quelle que soit sa destination, la viande bovine française bénéficie d’une traçabilité exemplaire, “de la ferme à la fourchette”, notamment grâce au passeport individuel de chaque animal.
Savoir-faire : la découpe « à la française » est reconnue à l’échelle internationale. Son excellence se traduit par une découpe minutieuse et anatomique qui exploite au mieux les qualités de chaque muscle.
Qualités organoleptiques : la viande bovine française offre une grande variété de goûts et s’adapte à des recettes de toute origine. Elle est plébiscitée par les plus grands chefs pour sa tendreté, sa longueur en bouche et sa jutosité.

INTERBEV est l’Association Nationale Interprofessionnelle du Bétail et des Viandes, fondée en 1979 à l’initiative des organisations représentatives de la filière bétail et viandes.
Elle reflète la volonté des professionnels des secteurs bovin, veaux, ovin, équin et caprin de proposer aux consommateurs des produits sains, de qualité et identifiés tout au long de la filière. Elle fédère et valorise les intérêts communs de l’élevage, des activités artisanales, industrielles et commerciales de ce secteur qui constitue l’une des premières activités économiques de notre territoire.

Commenter avec Facebook

Ca pourrait vous intéresser

Comment

  • Aline

    8 février 2018

    Il n’y a qu’une seule Alyah et c’est en Eretz Israel, toute autre ” sentiment de securite” en France est dangereusement illusoire!

    Replay

Laisser un commentaire

Recevez chaque matin

L'actualité israélienne des dernières 24h !