fbpx
mardi, 18 septembre, 2018

Un lycée, une mission La réussite et l’épanouissement des élèves

Depuis plus de 50 ans, le lycée français de la Havat Hanoar Hatsioni rime avec excellence et accueille des francophones qui veulent préparer un Bac français, tout en s’intégrant en douceur dans la réalité israélienne. Rencontre avec sa proviseure, Maryline Ouaknine.

 

 

Qu’est-ce que la Havat Hanoar Hatsioni ?

Il s’agit d’un campus – littéralement le village de la jeunesse sioniste – qui a vu le jour en 1949 et qui a développé, au fil des années, une politique d’insertion et d’aide à l’alyah. Il est aujourd’hui un pôle multiculturel pour des jeunes de toutes nationalités. Il comprend un lycée israélien, un internat, un programme d’échange pour Américains et bien sûr, le lycée français, créé sous l’impulsion de Manitou, le Rav Léon Ashkenazi zal.

 

Quels sont les principaux atouts du lycée français de la Havat Hanoar Hatsioni ?

Un enseignement de haut niveau, doublé de cours de soutien personnalisés. Nous veillons à ce que chaque élève reçoive une aide adaptée à ses besoins. L’établissement a également pour vocation d’être une passerelle d’intégration : j’ai notamment mis en place des cours d’hébreu à raison de quinze heures par semaine à partir de la classe de Seconde, pour faciliter l’entrée à l’armée et à l’université. Nous mettons enfin l’accent sur les activités extrascolaires. Nous disposons d’un conservatoire, d’une piscine olympique, d’un terrain de foot et d’un court de tennis. Cours de théâtre, danse, boxe etc. sont aussi au programme. Autre atout : les nombreuses sorties et activités pour faire découvrir le pays à ces jeunes et les familiariser avec la réalité israélienne.

 

Quel est le profil de vos élèves ?

Nos élèves, religieux ou non, sont à la fois motivés par un idéal sioniste et par l’idée d’intégrer un établissement de haut niveau, sous contrat avec le ministère de l’Education nationale français. L’an dernier nous avons obtenu 95 % de réussite au Bac, dont un grand nombre de mentions.

 

Votre établissement est rattaché à l’AEFE, qu’est-ce que cela signifie ?

Nous dispensons un enseignement qui répond à toutes les exigences requises par le ministère de l’Education nationale français. L’AEFE (Agence pour l’enseignement du français à l’étranger) propose des stages de formation continue à nos professeurs locaux. Notre établissement est aussi le centre d’examen du Baccalauréat français, rattaché à l’Académie de Lyon.

 

 

 

L’établissement fonctionne comme un pensionnat ?

La plupart de nos élèves sont internes. En tant que tels, leurs frais de scolarité sont totalement pris en charge pendant leurs deux premières années d’études. Nous assistons toutefois à une hausse des inscriptions de la part d’élèves dont les familles vivent à Jérusalem et qui souhaitent poursuivre leur scolarité en externe. Le montant de la scolarité dépend alors du statut de chaque élève (touriste, immigrant, etc.) mais aussi de la situation financière des parents. Précisons que ces frais restent bien en dessous des tarifs pratiqués par les établissements analogues du centre du pays.

 

Etes-vous un établissement religieux ?

Le campus est traditionaliste. Pour ma part, j’ai souhaité un renforcement du lycée français sur le plan religieux. Dès la prochaine rentrée, la prière du matin sera organisée quotidiennement, et les élèves auront des cours de pensée et d’histoire juives intégrés à leur programme d’étude. Des cours de guemara seront également proposés. L’ouverture prochaine d’une synagogue sur le campus après les fêtes de Tichri facilitera encore les choses. Le réfectoire est évidemment strictement casher.

 

Que deviennent les anciens ?

L’essentiel de nos élèves poursuit des études universitaires, en Israël ou en France. Quel que soit leur choix, ils se révèlent des étudiants sérieux qui s’intègrent ensuite pleinement dans la vie professionnelle.

 

Lycée français de la Havat Hanoar Hatsioni
23 rue Shay Agnon – Jérusalem
Mail : [email protected]
Site : fra.hava.org.il
Tel : +972-(0)2-649-1905 / +972-(0)58-7272191

 

Sylvie Berger

Commenter avec Facebook

Ca pourrait vous intéresser

Laisser un commentaire

Recevez chaque matin

L'actualité israélienne des dernières 24h !