Vivre sous le Corona à Vienne: l’ambassadeur d’Israël raconte…(adapté d’une interview au site Davar)

Mordekhaï Rotgold, l’ambassadeur d’Israël en Autriche, est bien connu de la francophonie israélienne. En poste depuis quelques mois, il a voulu témoigner de la vie viennoise sous le Corona, dans ce pays qui a été l’un des premiers à prendre des mesures d’allègements.

Le nouvel ambassadeur raconte qu’il a déjà pu sortir de chez lui et se rendre dans des magasins de la capitale autrichienne. « Les allègements décidés par les autorités sont agréables pour la population viennoise et apportent une sensation d’espoir dans les rues de la ville », explique l’ambassadeur qui souligne que les citoyens autrichiens font parallèlement preuve d’une grande discipline quant aux consignes de précautions.

C’est mardi dernier que l’Autriche est devenue l’un des premiers pays d’Europe à entamer un déconfinement progressif, avec notamment la réouverture des magasins dont la superficie est inférieure à 400m2. Une prochaine étape est prévue dès le 1er mai si les résultats sont encourageants sur la régression de la pandémie, l’ambassadeur parle notamment des restaurants, des hôtels et d’une partie du système scolaire.

Tout comme en Israël, le gouvernement autrichien exhorte la population à redoubler de prudence et de précautions dans l’espace public afin de ne pas provoquer un retour en arrière.

Mordekhaï Rotgold, en poste depuis cinq mois, se félicite par ailleurs de l’excellence des relations entre l’Autriche et Israël et de la fructueuse coopération entre les deux Etats sur les plan politique, économique, scientifique, culturelle etc. L’ambassadeur note la ressemblance entre les mesures prises par l’Autriche et celles prises par Israël dès le début de la crise. A ce sujet et comme parenthèse, il convient de rappeler les déclarations du chancelier autrichien Sebstian Kurtz qui avait reconnu que c’est Binyamin Netanyahou qui l’avait « secoué » lors d’une conversation téléphonique et exhorté à réagir rapidement contre la propagation du virus avant que la situation ne devienne incontrôlable. C’est ainsi que les autorités ont également mis en quarantaine des régions entières dans le Tyrol. Mais surtout, cet avertissement du Premier ministre israélien est parvenu aux oreilles de la communauté juive viennoise qui a judicieusement annulé les festivités de Pourim, et seules de rares membres de la communauté ont été touchés. Jusqu’à ce jour, un seul Juif autrichien compte parmi les victimes du Corona.

« La politique appliquée par le gouvernement ainsi que la discipline respectée par la population ont permis de mettre un frein à la courbe de propagation bien avant de nombreux autres pays d’Europe », note le diplomate israélien.

Les deux dernières « sorties » de l’ambassadeur ont été une visite officielle et très émouvante sur le site du Camp de concentration de Mauthausen, en Haute-Autriche, en vue du 75e anniversaire de sa libération (cérémonie prévue pour début mai qui a dût être annulée) ainsi qu’une rencontre politique avec le ministre autrichien des Affaires étrangères Alexander Schallenberg pour un entretien global sur les relations bilatérales israélo-autrichiennes.

Puis ce fut le confinement, mais pas la fin des activités de l’ambassade! L’établissement continue à fonctionner mais en « mode Corona » avec deux objectifs: maintenir au maximum le lien avec la communauté juive et les expatriés israéliens et protéger au maximum les employés et fonctionnaires de l’ambassade. Mordekhaï Rotgold raconte notamment l’expédition qui a permis avant Pessah de ramener un groupe de touristes israéliens depuis l’Amérique du Sud vers Vienne avec un appareil d’Austria Airlines, puis vers Tel-Aviv avec un vol Israair, qu’avaient rejoint d’autres touristes israéliens en Europe. L’ambassade est également intervenue dans des hôpitaux pour aider des enfants israéliens malades du cancer et qui suivent des traitements en Autriche. « Il y a toute une série d’activités que nous sommes obligés de poursuivre malgré les circonstances », souligne avec raison l’ambassadeur qui rajoute que le dialogue avec les autorités se déroule de manière admirable dans le processus de déconfinement.

Comme le font beaucoup d’autres à travers le monde, l’ambassade d’Israël à Vienne « profite » de cette situation pour développer des activités culturelles au moyen des réseaux sociaux, de rencontres « Zoom », y compris des contacts entre citoyens confinés des deux pays en coopération avec l’ambassade d’Autriche en Israël.

La vie privée de l’ambassadeur et de son épouse est comme tant d’autres perturbée par la conjoncture mondiale: « Mon épouse et moi avons laissé deux enfants et deux mamans à Jérusalem qui ont fêté le séder de Pessah seuls, tout comme nous-mêmes ici à Vienne ». Pour l’ambassadeur, la « distanciation sociale » prend une dimension supplémentaire lorsqu’ils s’agit de deux pays différents: « On parle d’allègements, mais il y a un point qui reste encore dans le flou, c’est celui de la reprise des vols réguliers entre les pays. En fait, nous vivons une situation sans précédent dans l’histoire moderne où la plupart des pays ont totalement interrompu leurs liaisons aériennes jusqu’à nouvel ordre. Nous sommes en 2020 et on ne peut plus se déplacer librement en avion. Pour des diplomates israéliens en poste à l’étranger qui tenons à assurer les intérêts de l’Etat d’Israël à l’étranger, nous sommes en fait physiquement déconnectés  de notre patrie sans même savoir quand nous pourrons y revenir et revoir nos êtres chers! La prière ‘L’an prochain à Jérusalem’ que nous avons chantée le soir du séder avait cette année tout sons sens! »

Photo libre de droits

close

Recevez chaque matin l'info en direct d'israël 24h/24 - 6j/7

Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.
En vous inscrivant, vous accepter de recevoir des offres de partenaires de LPH Infos

Article suivant

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Welcome Back!

Login to your account below

Create New Account!

Fill the forms below to register

Retrieve your password

Please enter your username or email address to reset your password.