USA : Israël au centre des débats pour la plateforme du Parti démocrate

Les débats battent leur plein au sein du Parti démocrate pour la finition de la plateforme électorale définitive du parti qui devra être adoptée par la convention démocrate qui débute dans quelques jours. Selon le site Politico qui a livré quelques informations sur le contenu de cette plateforme, trois grand sujets principaux sont l’objet d’âpres discussions entre le « camp modéré » représenté par Joe Biden et l’aile « progressiste » du parti : le système de santé, le système pénal et…la politique à adopter face à Israël !

Selon le site « Politico » qui cite des sources proches des discussions, si les positions de Joe Biden concernant Israël ont réussi à l’emporter majoritairement, l’influence des milieux gauchisants du parti se fait de plus en plus sentir de manière générale, et concernant Israël en particulier. Ainsi, si la plateforme démocrate refuse toujours de conditionner l’aide américaine à Israël à la politique menée par le gouvernement israélien envers les « Palestiniens », mesure demandée par l’aile gauche (et par Bernie Sanders), elle exprime par contre sa totale opposition à la construction juive en Judée-Samarie, dans le Golan et dans les parties de Jérusalem libérées en 1967. L’aile dite « progressiste » considère ce rajout comme « un succès qui en appellera d’autres », car en 2016, elle n’avais pas réussi à insérer cet article dans le programme d’Hillary Clinton.

Autre succès de l’aile gauche du Parti démocrate : elle a réussi à faire inscrire dans la plateforme un texte « médian » et flou concernant le BDS: « Le Parti démocrate s’oppose à toute tentative d’adopter une attitude différente ou malhonnête envers Israël et de porter atteinte à sa légitimité, à l’Onu ou dans le cadre du Bds mais il s’engage en même temps à assurer la liberté d’expression à tous les citoyens conformément à la Constitution ». Les membres de l’aile gauche du parti y voient une nouvelle percée en leur faveur car selon eux la liberté d’expression qui leur est assurée annulera finalement le combat contre le Bds. Ilhan Omar, Rashida Tlaib et autres Alexandria Ocasio-Cortez ont de beaux jours devant elles.

Enfin, le virage à gauche du Parti démocrate – déjà entamé sous l’ère Obama – s’exprime aussi concernant l’Iran : « Le parti démocrate estime que les Etats-Unis ne doivent pas encourager les changements de régime  dans d’autres pays, et refuse que ce soit la politique américaine vis-à-vis de l’Iran ».

Un message qui aura été entendu et apprécié au sommet de l’Etat-terroriste.

Photo Illustration

Article suivant

Commentaires 5

  1. Damran says:

    Le groupe « Squad » composé de AOC/New York, Omar/Minnesota/ Pressley/Massachusetts/Tlaib/Michigan,
    soutenues par le Comité d’action politique des démocrates de la justice, un mouvement d’extrême gauche.
    Rachida Tlaib, musulmane, a, depuis son élection, mené de violentes campagnes haineuses contre Israël, et se présentera dans quelques jours, à la primaire pour le congrès.
    Ilan Omar, musulmane, dont l’antisémitisme violent et la haine d’Israël relèvent de la psychiatrie, se présente elle aussi dans quelques jours, dans son quartier de Minneapolis.
    Malgré leurs dérives haineuses et leurs comportements antisémites insoutenables, Nancy Pelosi ne les a jamais rappelé à l’ordre ou condamnées, de crainte d’être taxée de racisme anti musulman.
    Ces deux prochaines élections indiqueront si l’extrême gauche raciste et antisémite, aura réussi son coup.
    Malgré le tsunami d’infaux balancées par les propagandistes du NYT, Washington Post et CNN, sans parler
    des réseaux sociaux qui censurent à tour de bras les « Républicains » y compris TRUMP, Joe le Pédophile gâteux,
    n’est pas sûr de l’emporter.
    Enfin, le calamiteux Obama, oubliant son devoir de réserve, se permet d’intervenir directement dans la campagne.
    Le fascisme nouveau est arrivé.
    Qui aurait imaginé que les Etats-Unis auraient à choisir un candidat « Démocrates » qui est prêt à tout
    pour se faire élire, alors qu’il est sénile, et qu’il se rapproche des musulmans/islamistes ?
    Le poison « révolutionnaire » a fait son entrée à travers des enseignants dans les universités américaines,
    tandis que les campus sont devenus les places fortes de BDS de plus en plus difficile à combattre.
    Voilà où conduit cette nouvelle gauche fasciste qui veut prendre de force le pouvoir dans le pays le plus démocratique de la planète, qui cherche à définancer la police, et qui réclame la fermeture des prisons, sans parler des mouvements « Black Lives Matter » ou les « Antifa » qui organisent des émeutes violentes interminables.
    Et si la raison l’emportait sur ces folies insensées, en donnant la victoire électorale au camp « Républicain » ?
    Nous en saurons plus dans quelques jours sur l’état mental des électeurs américains….

  2. Akerman Michel says:

    Hussein Barak Obama, ce musulman élevé en Indonésie dans une école coranique où l’avais envoyé son père musulman keynian, peut être content. Lui qui clamait que l’islam était une composante historique des Etats-Unis, il est en passe de gagner son pari : faire des Etats-Unis un nouvel état islamiste et antisémite. Les crétins absolus Biden, Sanders, Hilary Clinton ou Nancy Pélosi ou bien ne réalisent pas ce qu’ils LAISSENT faire, ou bien sont complices et devenus antisémites comme la plupart des « amis » de Obama. Les Universités américaines n’ont plus rien à voir avec ce que bon nombre d’entres elles représentaient, triste …

  3. Damran says:

    @ Akerman Michel,
    D’accord avec vos commentaires, seuls les estropiés du cerveau ne le reconnaissent pas.
    Selon deux sondages publiés ces jours-ci, l’un suggère que 62% des Américains craignent de révéler leurs opinions, et l’autre indique que TRUMP est en avance sur Biden dans sept des dix États clés (swing).
    Inutile de chercher ces infos, l’Agence France Propagande les censurent ; place au lynchage.
    Enfin, si vous voulez en savoir plus sur le financement des fascistes marxistes « Black Lives Matter » lire l’excellent article de Mamou sur « Causeur » ça décoiffe grave !!!

  4. fatima says:

    les gauchistes peuvent penser ce qu’ils veulent mais seul l’électeur , dans le secret de l’ isoloir , décidera .
    on dirait qu’aux USA y a pas de liberté d’expression au point de vouloir la réclamer dans cette convention démocrate : c’est une insulte à la constitution américaine .
    Maintenant ils veulent peut-être pouvoir s’attaquer à leur ennemi qu’il est inutile de nommer , de manière sordide .
    Veulent peut-être pouvoir dire que israel est un état nazi , que la shoa fut une bonne chose , dans le cadre de leur liberté d’expression ; veulent peut-être pouvoir dire qu’il faut boycotter israel l’état fasciste qui tue des femmes et des enfants dans le cadre de leur liberté d’expression .
    veulent peut-être pouvoir envahir un magasin et dégrader tous les produits d’origine israélienne dans le cadre de leur liberté d’expression .
    les juifs américains devraient aussi profiter de leur liberté d’expression !!

  5. Élie de Paris says:

    Le seul pays qui tient encore devant les « ténèbres » planétaires est les USA.Le reste des pays « occidentaux » ne fait pas le poids, ni économiquement, ni militairement.Il serait temps que ces pays libéraux se reprennent et cessent de danser à cloche pieds. Soit la démocratie reste le trait d’union de tous ceux-là, soit elle disparaitra en moins d’un quart de siècle. Et soutenir l’Inde est primordial. À moins, à Dieu ne plaise, que le passage par les Ténèbres ne soit obligé pour que la Lumière apparaisse.Par défaut, nous devons soutenir les USA.Et le seul, pour le moment, pour les 4 ans à venir, qui puisse animer cette Resistance, avec l’aide du Tout Puissant, c’est Trump.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recevez chaque matin

L'actualité israélienne des dernières 24h !

Chaque matin, en prenant votre café, recevez sur votre boite mail, les dernières actualités en direct d'Israël.