Tsahal intercepte une nouvelle expédition maritime vers Gaza

La marine israélienne a intercepté une nouvelle expédition maritime partie d’Europe il y a quelques semaines. Le but des organisateurs était toujours le même: officiellement, briser le blocus et acheminer des denrées humanitaires pour la population de Gaza, mais en réalité, soutien au Hamas et volonté de mettre Israël dans une situation embarrassante. Tsahal a rappelé que le seul moyen pour des organisations étrangères de faire passer de l’aide humanitaire pour Gaza est de passer par le port d’Ashdod.

Les deux bateaux (un troisième avait dû abandonner) ont été escortés jusqu’au port d’Ashdod et dans une décision inédite la justice israélienne les embarcations ont été confisquées définitivement au profit de familles endeuillées par le terrorisme, suite à une action de l’association juridique Shourat HaDin. Parmi la quarantaine de participants se trouve notamment Yonatan Shapira, un ancien pilote de Tsahal qui avait initié le premier mouvement de refus de servir en lançant une « lettre d’officiers » en 2003.

L’identité des organisateurs et de certains participants démontre nettement que le but de cette nouvelle « flottille » n’était pas aussi louable qu’ils le prétendent. L’expédition a été lancée par une coalition de treize organisations rassemblées sous le titre innocent de « Coalition de la Flottille de la Liberté » mais en y regardant de plus près on trouve des personnages ou des organisations liées de près au Hamas. Exemple, Zahar Birawi, l’un des organisateurs, a déjà été qualifié de terroriste par le ministère israélien de la Justice. Il est membre du Hamas en Europe et dirige notamment le Comité international de coordination de la Marche du Retour, qui gère depuis quelques mois les provocations le long de la clôture de sécurité.

Par ailleurs, l’une des organisations qui a financé cette expédition est MyCare, association « humanitaire » basée en Malaisie et directement liée au Hamas. En 2015, lors d’une expédition précédente, le chef du Hamas Ismaïl Hanyeh avait publiquement remercié MyCare pour son aide et avait fièrement posé aux côtés de ses dirigeants.

Autre acteur, plus connu celui-ci, l’organisation turque IHH, dont tout le monde se rappelle le rôle qu’elle avait joué en 2010 lors de l’épisode du Marmara. IHH est officiellement soutenu par le président turc, l’un des grands soutiens actuel du Hamas.

Parmi les soutiens fervents à cette nouvelle provocation, on trouve aussi l’Union Juive Française pour la Paix (UJFP), agglomérat de juifs devenus idiots utiles de la cause terroriste. Dans un communiqué qui ne laisse aucun doute sur le déséquilibre mental de ses membres, l’UJFP a notamment écrit: « Gaza est une prison où l’occupant expérimente comment on peut enfermer hermétiquement deux millions de personnes en les bombardant périodiquement et en les assassinant en toute impunité… »

Theodor Lessing est encore très actuel…

Photo Illustration

Article suivant

Commentaires 1

  1. Elie de Paris says:

    Confisquer les bateaux au profit des victimes du terrorisme… Enfin une reelle réparation.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Welcome Back!

Login to your account below

Create New Account!

Fill the forms below to register

Retrieve your password

Please enter your username or email address to reset your password.