mercredi, 17 octobre, 2018

Transfert de l’ambassade: Binyamin Netanyahou a accueilli la délégation américaine

Une réception officielle s’est tenue dimanche au ministère des Affaires étrangères en l’honneur de l’imposante délégation américaine venue pour assister au transfert de l’ambassade qui aura lieu lundi après-midi.

Jared Kushner, le gendre du président américain a exprimé sa fierté de pouvoir assister à cet événement, et son épouse Ivanka Trump a également exprimé “la chance d’être présente pour ce grand moment”.

Le Premier ministre accueilli la délégation et a prononcé un discours:

“C’est un moment historique. Le président Donald Trump a fait l’Histoire. Nous le remercions du fond du coeur pour sa courageuse décision de reconnaître Jérusalem comme capitale d’Israël et d’y transférer l’ambassade des Etats-Unis. Vous arrivez en Israël au moment où Israël est devenu  une grande puissance dans de nombreux domaines…y compris le chant! Ceux qui n’ont pas voulu Jérusalem dans l’Eurovision la recevront l’an prochain à Jérusalem!

La décision du président américain parle au nom de la vérité. Jérusalem est la ville vers laquelle vont toutes nos pensées depuis deux mille ans. C’est notre capitale et elle le restera à jamais. Il y a des pays qui ont déjà indiqué qu’ils suivront la décision américaine, et j’en profite pour remercier le Guatemala qui ouvrira son ambassade ici dans deux jours ainsi que le Paraguay qui en fera autant deux jours plus tard. D’autres pays suivront. J’en appelle à un maximum de pays à transférer leur ambassade à Jérusalem car cela favorisera la paix. On ne peut pas baser la paix sur le mensonge. Dans tout accord futur et éventuel, Jérusalem restera la capitale de l’Etat d’Israël”.

Le Premier ministre a également évoqué le retrait américain de l’accord avec l’Iran: “Afin d’arriver à la paix dans la région, il faut faire encore une autre chose, combattre les ennemis de la paix! Je remercie le président Trump qui nous a rejoints dans le combat contre l’Iran. Le retrait de l’accord signifie que le plus grand soutien financier du terrorisme dans le monde a subi un coup dur. C’est bon pour la région, c’est bon pour le monde entier. Lorsque le président Donald Trump a rompu avec cet accord, nous avons su qu’il prenait une bonne décision pour les Etats-Unis et pour le monde entier”.

Après son intervention, Binyamin Netanyahou a remis un diplôme de reconnaissance à l’ambassadeur David Friedman pour son action en faveur du transfert de l’ambassade à Jérusalem. “David, du fond de notre coeur, nous vous remercions pour tous vos efforts”, lui a notamment dit le Premier ministre.

Puis, s’adressant à Jared Kushner, Ivanka Trump, Jason Greenblatt et à toute la délégation: “Votre venue diffuse un message important au monde- Merci de vous tenir à nos côtés, merci de vous tenir aux côtés de Jérusalem et du côté de la vérité”.

Le chef de la délégation américaine, John Sullivan, secrétaire d’Etat-adjoint a exprimé l’honneur et la fierté d’assister à un tel événement: “A la veille de l’inauguration de notre ambassade, nous voulons remercier le Premier ministre et le ministère des Affaires étrangères pour leur collaboration forte et étroite avec les Etats-Unis. Je suis là à la place de Mike Pompeo qui aurait bien aimé être là. Ce n’est pas pour rien qu’il a choisi Israël comme la première destination de ses nouvelles fonctions. Il vous envoie ses salutations et ses voeux pour l’inauguration de l’ambassade et pour le renforcement de l’Etat d’Israël. Ce qui se passera lundi fait partie d’un processus de reconnaissance des réalités et de tentative d’arriver à une paix réelle. Depuis notre nouvelle ambassade à Jérusalem, nous poursuivrons notre merveilleuse coopération avec le gouvernement israélien et avec la population israélienne”.

Le secrétaire au Trésor, Steve Mnuchin a rappelé que la décision du Congrès américaine de transférer l’ambassade des Etats-Unis à Jérusalem date de 1995 mais qu’aucun président n’avait jamais osé faire le pas, jusqu’à Donald Trump. Il a également dit: “Les Etats-Unis n’ont pas de meilleur ami qu’Israël. Nous travaillons ensemble sur de nombreux sujets, et au centre, la lutte contre le terrorisme. Dans le cadre de notre ministère, nous travaillons sur la manière de combattre activement le financement du terrorisme avec tous les outils à notre disposition…”

Vidéo:

Photo Hadas Parush / Flash 90

Commenter avec Facebook

Ca pourrait vous intéresser

Laisser un commentaire

Recevez chaque matin

L'actualité israélienne des dernières 24h !