Ramla, laboratoire de la stratégie rampante arabe israélienne?

Oum Kalthoum / Photo Wikipedia

Une décision surréaliste est de nature à « faire l’histoire » lundi dans la ville de Ramla : à la demande des partis arabes dans la coalition municipale, deux rues de la ville risquent d’être rebaptisées au nom de deux artistes arabes célèbres non seulement pour leur art vocale mais aussi pour leur haine des Juifs : Oum Kalthoum et Muhamad Abdel Wahab. On se souvient des cris « Egorge! Egorge! » de l’icone  nationale égyptienne lors de la Guerre des Six jours.

Ramla est ce qu’on appelle une ville mixte. Elle compte un peu plus de 75.000 habitants dont 23% d’Arabes. Paradoxalement, le maire de la ville, Michaël Vidal est membre du Likoud, mais il a formé une coalition avec Shass et les partis arabes et dépend entièrement de ces derniers.

Harel Shoham, commandant de réserve et directeur du centre toranique de la ville est aussi conseiller municipal de l’opposition (Habayit Hayehoudi). Dénonçant une rupture du statu quo qui régnait depuis des années dans cette ville, il mène actuellement le combat avec de nombreux habitants furieux que les noms de deux rues qui rappelaient des années de la Shoah soient ainsi rebaptisées au nom de chanteurs arabes qui appelaient à tuer des Juifs!

Mais il y a plus grave. Harel Shoam explique que cette question n’est que la partie émergée de l’iceberg. Il dénonce l’incurie de la majorité municipale contre les tentatives arabes de prendre le contrôle de terrains, les innombrables constructions illégales, les appels bruyants des muezzins, le banditisme et les multiples infractions dans divers domaines.

Il précise un point très important, qui est valable pour le pays tout entier : « Nous sommes pour la coexistence dans notre ville. Les habitants arabes de Ramla sont des citoyens comme les autres et doivent obtenir exactement les mêmes droits civiques, sociaux et religieux que nous. Mais Ramla est une ville juive et nous ferons tout pour qu’elle conserve ce caractère ».

Photo Yossi Aloni / Flash 90

Article suivant

Commentaires 6

  1. Damran says:

    Une preuve supplémentaire de l’impossibilité de cohabiter de façon apaisée avec ce genre d’individus.
    Quel que soit le pays qui les accueille, qui leur donne des droits parfois supérieurs aux autres populations, des avantages sociaux, la possibilité de vivre comme des gens civilisés, d’aller à l’université, de réussir socialement, des s’intégrer, rien, tout n’est que fiasco généralisé, un échec planétaire constant.
    La Liste Arabe mène de l’intérieur, son combat contre Israël, en profitant des immenses avantages qui leurs sont accordés, pour lui cracher dessus.
    Il est grand temps d’inscrire à l’ordre du jour des priorités, une reprise en mains de ces ordures, et de les empêcher par tous les moyens, de vouloir provoquer le trouble dans le pays dans lequel ils vivent et dont ils ont la nationalité.
    Il faut commencer par baptiser les rues de ces villes, du nom des grands résistants Juifs, des héros du combat pour l’indépendance d’Israël et des généraux vainqueurs des guerres remportées contre les agresseurs.
    Prévoir ensuite, un référendum pour que les enragés de la « cause » de leurs frères déclarent où ils préféreraient vivre, et surtout, qu’ils dégagent au plus tôt d’Israël qui n’a pas besoin de cette pourriture.
    Et dire que certains naïfs et rêveurs pensent qu’il est possible de cohabiter pacifiquement avec ces animaux sauvages qui ne ratent jamais une occasion de cracher sur le pays dans lequel ils vivent….

    (Posté sur JForum)

    • moisejesus says:

      oui , vous crachez dans la soupe qui vous nourris depuis 1948
      le pays dans lequel vous les sionistes ont débarqués ,non pour vivre ,mais pour la guerre alors que les musulmans sont chez eux depuis des lustres …allez déménagez svp ,

  2. J’espère que peu de villes d’Israël auront a subir cette mixité catastrophique.
    Pour Ramla j’espère que l’on veillera a maintenir une confortable majorité juive.
    Les pauvres coptes d’Egypte qui ne savaient pas ce que nous savons sur les musulmans, les avaient accueillis joyeusement, ils ne sont plus maintenant qu’une petite minorité massacrée.

  3. Marco pour says:

    Deux nations qui se croyaient supérieures aux autres ont été mis à genoux et forcées de marcher au pas le Japon et l’Allemagne, il faudra faire de même avec les islamistes qui veulent diminuer les autres et dominer , soit par une nouvelle guerre mondiale, ou soit par un effondrement économique dur et long afin de mettre bas leur idéologie nauséabonde et sans issue …

  4. roberto says:

    Rehov Oum Kalthoum !!!
    A quand la rue du Grand Mufti Al Husseini ?
    Et dire qu’il y a de jeunes Juifs et Juives en Israel qui se pament a l’evocation de Oum Kalthoum en indiquant que c’etait la chanteuse preferee de leur mere.
    Quelle education ! Ou quelle inculture transmise d’une generation a l’autre !
    Il y a meme de jeunes chanteurs qui reprennent, extasies, des chansons de cette creature qui appelait a l’egorgement des Juifs….

  5. REDEMPTEUR says:

    Vous avez bien baptisé une contrée syrienne trump ..pauvres rigolos …. qui n’a riens a voir avec la palestine ..arrêtez de mélanger les serviettes légitime DU PAYS et les torchant de sionistes et US, svp
    cela va vous porter malheurs

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recevez chaque matin

L'actualité israélienne des dernières 24h !

Chaque matin, en prenant votre café, recevez sur votre boite mail, les dernières actualités en direct d'Israël.