Mesures contre le Corona: la commission ministérielle a décidé…

La commission ministérielle du Corona a pris des décisions drastiques pour tenter de freiner la progression du Corona dans le pays. Sur recommandation du Premier ministre, un confinement nocturne sera imposé à 40 villes « rouges ». Dans ces villes, entre 19h00 et 5h00 du matin les personnes ne pourront se déplacer à plus de 500 mètres de leur domicile sauf pour s’approvisionner en nourriture ou pour des soins médicaux. Dans ces villes, les établissements scolaires resteront fermés, à l’exception de l’éducation informelle. Les commerces qui ne sont pas indispensables devront fermer à 19h00. La liste des 40 villes et localités n’a pas encore été publiée.

Peu de temps après cette décision, le Premier ministre a publié un communiqué dans lequel il dit : « Depuis 24h, dix nouvelles villes se sont rajoutées aux villes classées ‘rouges’ et nous en sommes à 40. Les intervenants professionnels ont recommandé d’imposer un confinement nocturne uniforme pour toutes ces villes et de réduire les rassemblements durant la journée. Je sais que ces limitations ne sont pas faciles, mais la situation actuelle l’impose. Même si la mortalité en Israël est encore l’une des plus basses au monde, avec toute la douleur de la perte en vies humaines, et le nombre de malades graves relativement stable, tout peut arriver très rapidement. Les spécialistes avertissent que la situation peut soudain s’emballer avec un nombre dangereux de malades graves et de décès et un risque d’effondrement des équipes hospitalières qui traitent les malades du Corona. Notre décision était équilibrée, responsable et indispensable ».

Binyamin Netanyahou critiqué pour sa marche arrière face aux orthodoxes

Le Premier ministre a cependant essuyé de vives critiques de l’opposition après avoir concédé aux partis orthodoxes la suppression d’un confinement total, tel que voulu par le coordinateur national du Corona, Prof. Rony Gamzou. Peu importe les arguments en faveur d’un confinement total d’une ville ou contre une telle mesure, le sentiment qui en est ressorti est que le Premier ministre a souvent du mal à résister aux pressions des partis orthodoxes qui en jouent avec art.

Photo Yonatan Sindel / Flash 90

 

Article suivant

Commentaires 3

  1. Moshé ben Shaoul says:

    Rame, rame, rameurs ramez. La chanson de Souchon convient parfaitement à la situation actuelle : « d’là-haut on t’mène en bateau ».
    Portez le masque obligatoire et n’oubliez pas que que Covid-19 a tué et a rendu malade.
    Peu importe si l’épidémie de grippe en Israël était l’une des pires de ces dernières années avec de nombreux morts y compris chez les jeunes.
    L’essentiel est de maintenir la peur.
    Avec la peur qui occupe toute l’attention du peuple, il est beaucoup plus facile de gouverner.
    Macron le petit, pour sa part, n’a pas eu peur d’aller faire le guignol au Liban. Il faut quand même oser quand la France est dans un sale état ? Merci la peur irréfléchie du Covid-19 !

  2. meïr says:

    Bien d’accord ; surtout maintenir la peur et l’hystérie afin d’arriver au vaccin obligatoire et faire sombrer le pays , la Nation juive qui dérange tellement depuis des siècles . Comme dit micron , l’antisionisme=antisémitisme , lui qui fricote avec le hezbola pour nous tuer par derrière.
    Très intéressant :
    https://www.europe-israel.org/2020/08/la-geneticienne-alexandra-henrion-caude-denonce-la-gestion-de-la-crise-et-la-folie-collective-qui-nous-mene-dans-le-mur-video/

  3. Parpar says:

    Non pas le confinement, s’il vous plaît… Je dois venir en Israël en Novembre, et je me REJOUIS TANT DE VOUS REVOIR TOUS ET TOUTES mais les masques oui…CE N’EST PAS DE L’EGOÏSME, C’EST JUSTE DE L’ AMOUR ENVERS VOUS.VIVE ISRAËL…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recevez chaque matin

L'actualité israélienne des dernières 24h !

Chaque matin, en prenant votre café, recevez sur votre boite mail, les dernières actualités en direct d'Israël.