L’Iran continuer à narguer les partenaires de l’accord

Alors que les pourparlers ont repris à Vienne, l’Iran continue à narguer le monde et montre qu’il peut agir à sa guise face à des puissances signataires qui ne peuvent que réagir par de sempiternelles déclarations et menaces creuses.

Dans un rapport publié au moment où les négociations reprennent, l’Agence internationale de l’énergie atomique a annoncé jeudi que l’Iran a commencé à accélérer le rythme d’enrichissement d’uranium dans le site souterrain de Fordo. L’accord de Vienne interdit formellement toute activité nucléaire sur ce site.

L’agence a parlé « de développement inquiétant ». Des diplomates occidentaux semblent « découvrir l’Amérique » en estimant que Téhéran « tente d’imposer des réalités sur le terrain afin de se doter de leviers de pressions pour une levée des sanctions ».

Dans son rapport, l’AIEA a dit vouloir « améliorer le dispositif d’inspection sur le site de Fordo, en concertation avec les Iraniens » !

Israël renforce ses capacités militaires

A Jérusalem, on comprend que les avertissements et les demandes du gouvernement ont rencontré une écoute polie de la part des partenaires occidentaux mais sans plus. La conclusion qui se dessine est que l’Etat juif se retrouvera peut-être seul un jour face à la menace iranienne. A cet effet, en plus des plans échafaudés par Tsahal, la commission interministérielle de réapprovisionnement, sous la direction du ministre de la Défense, a autorisé Tsahal à acquérir une grande quantité d’armement supplémentaire pour un montant de cinq milliards de shekels. Parmi le matériel commandé, douze hélicoptères, des batteries du système Dôme de Fer ainsi qu’une grande quantité de bombes pénétrantes de haute précision.

Photo Yaakov Naumi / Flash 90

Article suivant

Commentaires 1

  1. KEVIN says:

    WAIT AND SEE….Ebrahim Raïssi est un pragmatique et Tsahal à montrer trop ses muscles, c’est pour ne pas avoir à s’en servir. La Syrie va finir par rejoindre l’Arabie et les autres et le Liban pourrait être vendu à la découpe….Téhéran n’a pas encore la bombe ! Pas de doute, BENETT et GANTZ sont les hommes de la situation….pas de discours grandiloquents mais efficaces et d’une grande lucidité.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Welcome Back!

Login to your account below

Create New Account!

Fill the forms below to register

Retrieve your password

Please enter your username or email address to reset your password.