Les députés pourront à nouveau se rendre sur le Mont du Temple

Dans une lettre adressée au président de la Knesset, le Premier ministre annonce que les ministres et députés pourront à nouveau se rendre sur l’Esplanade du Temple, à raison d’une fois par trimestre pour chacun qui le désire.

L’interdiction édictée par Binyamin Netanyahou datait d’il y a plus de deux ans, suite aux provocations et violences musulmanes lors de visites de députés juifs!

La ministre de la Culture et des Sports Miri Reguev a salué cette décision et remercié le Premier ministre d’avoir redonné la permission aux députés de se rendre à nouveau sur le lieu le plus sacré du peuple juif. Le ministre de l’Agriculture et président du Ihoud Leoumi, Ouri Ariel a également salué cette décision  tout en estimant que l’Esplanade du Temple devrait être accessible à tout juif qui voudrait y prier et en tout temps. Avec justesse il a souligné: « Il ne faut en aucun cas céder devant les menaces et la violence des musulmans qui ont à chaque fois pour effet une interdiction faite aux juifs de se rendre sur l’esplanade! »

De son côté, le député Yehouda Glick, qui préside le lobby parlementaire pour le renforcement du lien avec le Mont du Temple a déclaré: « Merci à Binyamin Netanyahou qui a mis fin à cette interdiction illégale et illogique ». Il a appelé le Premier ministre à poursuivre sur cette voie et de permettre aux ministres ou aux députés de s’y rendre en tout temps, tout comme le font de simples citoyens ou des touristes.

A l’inverse, la députée Hanin Zoabi (Liste arabe unifiée) a dénoncé la décision du Premier ministre: « Al-Aqsa est un lieu saint et important des musulmans uniquement. Binyamin Netanyahou n’a pas à décider pour eux quand ils ont le droit ou non de s’y rendre. Ceux qui ne sont pas musulmans n’ont rien à faire sur ce lieu (sic). Le Premier ministre recherche l’embrasement afin de faire diversion sur les enquêtes qui le concernent et sur les menaces d’implosion de la coalition. Il s’agit d’une décision immorale et stupide, mais pas surprenante. Laissez les mosquées tranquilles! Il s’agit d’un territoire occupé qui ne vous appartient pas! »

Le 14 juillet prochain, cela fera une année que deux policiers druzes israéliens en faction sur l’Esplanade du Temple furent assassinés par des terroristes dont cette députée est l’alliée.

Photo porte-parole Shouli Moualem

 

 

Article suivant

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recevez chaque matin

L'actualité israélienne des dernières 24h !

Chaque matin, en prenant votre café, recevez sur votre boite mail, les dernières actualités en direct d'Israël.