Israël-Hezbollah : la retenue de Tsahal critiquée

Les informations qui arrivent depuis lundi confirment que le fait que le commando terroriste du Hezbollah ait pu retourner au Liban sain et sauf n’est pas dû au hasard. Tsahal savait depuis quelques jours que quelque chose se préparait du côté de l’organisation terroriste mais le mot d’ordre donné depuis l’échelon politique était de ne pas éliminer les terroristes, toujours avec ce même souci affiché de « ne pas provoquer d’escalade ». Un mantra que l’on entend également face aux provocations du Hamas et du Jihad Islamique dans le sud du pays. « Il ne faut pas donner à l’ennemi le prétexte d’une escalade », entend-t-on souvent, comme si les terroristes avaient besoin d’un prétexte pour attaquer ! Dans son intervention lundi soir, le ministre de la Défense Benny Gantz avertissait le Hezbollah d’une « réponse puissante, tranchante et douloureuse », un avertissement que l’on a entendu de la bouche de tous les ministres de la Défense depuis des années face aux organisations terroristes.

Cette attitude de retenue de la part de Tsahal renforce-t-elle la dissuasion d’Israël ou est-ce l’inverse ? Là est la question. Certains analystes avancent la thèse que c’est justement le message de retenue et de peur d’une escalade de la part d’Israël qui renforce l’appétit des terroristes. Au Moyen-Orient, comme se plait à le répéter le Premier ministre Binyamin Netanyahou, la règle du jeu est simple : si vous vous montrez faibles et hésitants vous attirez la violence. Entre une guerre généralisée dont personne ne veut aujourd’hui et le fait d’épargner des terroristes qui venaient pour tuer il y a toute une panoplie de possibilités que Tsahal pourrait employer pour refréner les ardeurs meurtrières du Hezbollah. La fameuse expression de l’ancien Premier ministre Ehoud Barak « la retenue est aussi une expression de la force » a montré qu’elle ne vaut rien. Cette retenue montrée après le retrait du Goush Katif et les premières roquettes nous a valu ensuite plusieurs conflits avec les organisations terroristes de la bande de Gaza.

On oublie trop souvent d’avoir à l’esprit la manière dont nos ennemis interprètent les messages que nous diffusons. S’ils voient que nous nous sommes pas prêts à aller jusqu’au bout, que nous avons peur, ils en profiterons pour plus de provocations. Il faut que les organisations terroristes sachent que s’ils envoient des commandos pour commettre des attentats, ils ne reviendront pas vivants.

Tsahal sait être assez créatif pour porter des coups douloureux à ses ennemis et les tenir à distance sans pour autant que cela n’entraîne un conflit. Mais pour cela, il ne faut pas leur accorder l’impunité ou leur donner l’occasion de publier des images de victoire.

Photo Pierre Terdjman / Flash 90

Article suivant

Commentaires 5

  1. Damran says:

    Et si la réponse d’Israël à l’agression du hezbollah était la destruction d’une centrale électrique en Iran ce matin ?
    Les commanditaires de cette opération attendue par Tsahal, sont les mollahs, Nasrallah a peur d’aller trop loin.
    Provoquer un conflit majeur pour l’opération du hezbollah serait excessif, Israël a fait preuve de « retenue » en laissant partir les terroristes chez eux, pour ne pas envenimer la situation.
    La ligne rouge existe dans tous les etats-majors, le jour où le hezbollah la franchira, le Liban risque de disparaitre….

  2. Marco pour says:

    Si Israel savait qu’allait faire les terroristes il aurait fallu les blesser puis les attraper pour avoir les informations capitales du Hezbollah, les retenues n’ont fait que durer trop longtemps !

  3. Élie de Paris says:

    Bof…Ce n’est seulement parce qu’on ne « joue » pasà la guerre quand Covid règne…

  4. BARKOHVA says:

    Un ministre de la Défense qui à déjà prouvé sa retenue en abandonnant des Soldats bloqués à gaza , ne peut faire mieux aujourd’hui avec une Casquette Supplémentaire sur sa tête et qui je pense en toute honnêteté , il ne mérite pas, pas plus que le poste qu´il occupe.
    Qu´en sera – t-il demain , D…..préserve
    Seul le Bouclier du Seigneur nous Protège et en aucun cas celui actuel.
    Prions pour ne pas avoir encore a pleurer nos Enfants…

  5. Sergio26 says:

    Les choses sont beaucoup plus simples Des deux côtés les état-majors savent qu’une guerre totale est irréversible non pas parce que tous veulent une épreuve de force mais parce que pour l’Islam Shiite et Sunnite la cause est théologique. Puisque les Islamistes pensent avoir raison il leur faut convertir le monde. Le judaïsme fonctionne exactement à l’inverse. Puisque nous avons percer le secret du monde nous devons en être les gardiens seulement. C’est la raison pour laquelle les Juifs ne cherchent pas à convertir les autres au contraire la conversion est très difficile alors que l’Islam veut
    propager la soumission. La tension entre ces deux attitudes engendre 2 formes de résistance!
    L’expansionnisme islamiste fait que tôt ou tard il y aura explosion! La question pour Israël est de savoir quel sera le moment propice
    Dans la guerre théologique la stratégie est le harcèlement par désir d’épuiser l’autre pour le soumettre Et face a cela nous diversifions le champs de bataille nous frappons à la source c’est à dire l’Iran et nous laissons piétiner un Hezbollah très affaibli Cette Grande guerre aura lieu mais selon notre calendrier et pas le leur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recevez chaque matin

L'actualité israélienne des dernières 24h !

Chaque matin, en prenant votre café, recevez sur votre boite mail, les dernières actualités en direct d'Israël.