fbpx
mercredi, 26 septembre, 2018

Incendie terroriste près de la mer Morte

Dans la nuit de lundi à mardi, un incendie criminel a ravagé 500 dounams (50 hectares) dans la réserve naturelle d’Einot Tzukim près de la mer Morte. Elle a été très gravement endommagée. Les pompiers de la brigade de Judée-Samarie ainsi que des bénévoles ont lutté contre les flammes durant des heures, aidés de Canadairs. Ils ont réussi à circonscrire l’incendie mais sans toutefois pouvoir empêcher les vastes dégâts.

L’enquête a rapidement permis de décréter le caractère criminel de cet incendie car des jerricanes à liquides combustibles ont été retrouvés près du foyer d’incendie. La police a réussi à mettre la main sur deux Arabes palestiniens soupçonnés d’être les auteurs de ce grave incendie. Des jerricanes ont également été retrouvés dans leur véhicule d’où émanait une forte odeur de combustible ainsi que de leurs vêtements. Lors de leur interrogatoire ils ont nié avoir provoqué l’incendie, mais leurs versions étaient contradictoires et ne correspondaient pas aux éléments recueillis sur place par la police.

Eldad ‘Hazan, directeur de la réserve naturelle d’Einot Tzukim, a affirmé que cette réserve réussira à se reconstituer avec le temps, mais aa souligné que les dégâts en faune et en flore sont considérables. Il a remercié les pompiers et les bénévoles de l’Office de la Nature et des Parcs naturels pour la rapidité de leur intervention sans laquelle l’incendie aurait pu se propager encore davantage et durer plusieurs jours.

Vidéo:

blob:https://news.walla.co.il/514bb421-6eea-45c1-bcd5-6bc3151ca32a

Photo illustration

Commenter avec Facebook

Ca pourrait vous intéresser

Laisser un commentaire

Recevez chaque matin

L'actualité israélienne des dernières 24h !