Guivat HaMatos : altercation entre Im Tirtsou et des délégués de l’Union européenne

 Photo Yonatan Sindel/Flash90

Des membres de l’organisation étudiante Im Tirtsou, accompagnés d’autres militants de droite, dont l’adjoint au maire Arié King, et d’habitants de Guivat HaMatos sont venus interrompre lundi matin un briefing tenu à Guivat HaMatos (Jérusalem) par le représentant de l’Union européenne à Jérusalem, Sven Kühn von Burgsdorff avec d’autres représentants européens. Cet événement était organisé par les mouvements d’extrême gauche Shalom Akhsav et Ir Amim.

Le quartier de Guivat HaMatos, situé au sud de Jérusalem, entre Har Homa et Har Gilo est au coeur des préoccupations de l’Union européenne car le gouvernement israélien y récemment autorisé le lancement d’appel d’offres pour la construction de 1.257 unités de logements. Pour l’Union européenne, il s’agit d’une nouvelle tentative de barrer la route à une “continuité territoriale” pour l’Etat “palestinien” qu’elle souhaite voir créé. Israël y voit au contraire une partie intégrante du territoire municipal de Jérusalem. Cela fait déjà six ans que des nouvelles constructions sont planifiées, mais leur mise en oeuvre a sans cesse été repoussée à cause des pressions internationales. Il semble que la victoire annoncée de Joe Biden ait convaincu le gouvernement israélien de faire avancer les choses avant que la politique de pressions américaines redevienne d’actualité.

Les protestataires ont entonné des chants sionistes et interrompu diplomate européen. Des échanges verbaux, parfois violents, se sont produits de part et d’autre des participants mais sans violence physique.

Sven Kühn von Burgsdorff  -Photo Yonatan Sindel/Flash90

Sven Kühn von Burgsdorff a déclaré : “Nous avons appris ce matin à 9h00 la décision israélienne de lancer un appel d’offres pour la construction de 1257 unités de logement à Guivat HaMatos. C’est la première fois depuis 23 ans qu’un projet de cette ampleur est autorisé dans une zone que le droit international voit comme un territoire palestinien. Nous avons donc décidé de ne pas nous contenter d’une simple déclaration mais de nous rendre sur le terrain voir ce que cela signifie. Nous sommes très inquiets de l’avancement de ce projet (…) La construction (juive) dans ce quartier nuira à la continuité territoriale entre Jérusalem et la Rive occidentale(…)”.

Le représentant européen a également appelé à des pressions internationales sur Israël : “Cette décision a été annoncé à un moment critique, c’est à dire au moment où a été élu un nouveau président américain. Le calendrier allant du lancement de l’appel d’offres jusqu’à sa clôture donne le sentiment que les autorités veulent imposer des réalités  sur le terrain avant que le nouveau président entre en fonction. Il faut donc montrer une unité de position au niveau de la communauté internationale pour dire que ce projet et toute construction qui n’est pas conforme au droit international ne pourra pas se faire”.

De son côté, l’organisation Im Tirtsou a publié un communiqué disant : “Les représentants de l’Union européenne accompagnés de délégués hellénisants israéliens – organisations d’extrême gauche – sont venus afin de nous dire où nous pouvons et où nous ne pouvons pas construire dans notre capitale Jérusalem. Nous sommes venus dire à l’Union européenne qui finance le terrorisme que l’Etat d’Israël n’est pas une colonie mais un Etat indépendant et que nous n’avons aucune instruction à recevoir d’elle. Le gouvernement d’Israël doit également faire passer ce message ferme afin que ces hypocrites cessent de porter atteinte à la souveraineté d’Israël dans sa capitale”.

Le groupe dirigé par l’ambassadeur de l’UE a quitté les lieux et a préféré faire une déclaration officielle depuis le siège de l’Onu à Jérusalem, dans le quartier d’Armon HaNatziv.

Vidéo :
https://u.inn.co.il/media/a7radio/misc/video/20/nov/MATOS16-11.mp4

Photos Yonatan Sindel

 

Attendez...

Et si vous receviez chaque matin l'info en direct d'Israël 24h/24 - 6j/7 ?

Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.
En vous inscrivant, vous acceptez de recevoir des offres de partenaires de LPH Infos

Article suivant

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Welcome Back!

Login to your account below

Create New Account!

Fill the forms below to register

Retrieve your password

Please enter your username or email address to reset your password.