Egypte: décès de l’ancien président Hosni Mubarak

Les médias égyptiens ont annoncé la mort de l’ancien président Hosni Mubarak à l’âge de 91 ans. Il avait récemment subi une opération complexe dont il ne s’est pas relevé. En 2011, lors du fameux « Printemps arabe », il avait été chassé du pouvoir après trente ans à la tête de l’Egypte où il avait succédé à Anouar El-Sadate. Il avait ensuite été jugé et condamné pour avoir fait tirer sur les foules de manifestants mais aussi pour faits de corruption et détournement d’argent public. On se souvient des images d’un Hosni Moubarak alité assistant à des séances de son procès derrière des barreaux en salle d’audience.

Hosni Mubarak avait commencé sa carrière comme commandant de l’armée de l’air égyptienne durant la Guerre de Kippour et en même temps ministre des Affaires militaires. En 1975, il était nommé comme vice-président auprès du président Sadate et prit part aux négociations en vue des accords de paix entre Israël et l’Egypte. Après son arrivée au pouvoir en 1981, les relations entre les deux pays connurent des hauts et des bas, mais malgré la paix sur le papier et les nombreuses visites de dirigeants israéliens au Caire, Hosni Mubarak n’effectua jamais de visite officielle à Jérusalem, où il ne mit les pieds qu’une seule fois, le jour des obsèques d’Itshak Rabin avec lequel il entretenait de bonnes relations.

Il faut aussi un farouche adversaires des Frères Musulmans et des mouvements islamiques et échappa à un attentat en 1995 lors d’un voyage en Ethiopie.

Photo Wissam Nassar / Flash 90

 

Article suivant

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recevez chaque matin

L'actualité israélienne des dernières 24h !

Chaque matin, en prenant votre café, recevez sur votre boite mail, les dernières actualités en direct d'Israël.