Danemark: un attentat iranien déjoué grâce au Mossad

Les services secrets iraniens prévoyaient un attentat du même style que celui prévu à Villepinte

Crise diplomatique entre le Danemark et l’Iran après la mise en échec d’une tentative d’attentat préparée par les services secrets iraniens sur le sol danois. Le 21 octobre, un ressortissant norvégien d’origine iranienne avait été arrêté et se trouve actuellement en détention en Suède. Son arrestation avait été précédée par une grande opération policière à la fin du mois de septembre qui avait paralysé le trafic routier dans toute une région du pays. L’interrogatoire du suspect a permis de révéler qu’il avait mis sur pied une opération destinée à assassiner le dirigeant d’une section danoise du Mouvement de lutte arabe pour la libération d’Ahvaz (ASMLA), qui soutient la création d’un État arabe séparé dans la province iranienne du Khuzestan. Ce groupe est classé comme une organisation terroriste par Téhéran. Sur la base des informations qu’il a fournies, plusieurs autres personnes suspectées d’être impliquées ont été arrêtées également. Dans leur véhicule, la police a notamment trouvé des engins explosifs.

Suite à ces arrestations, l’ambassadeur d’Iran à Copenhague Morteza Moradian a été convoqué au ministère danois des Affaires étrangères. Parallèlement, le ministre danois des Affaires étrangères Anders Samuelsen a décidé de rappeler pour consultations l’ambassadeur du Danemark à Téhéran, Danny Annan. Lors d’une conférence de presse, le chef de la diplomatie danoise a déclaré: « Le Danemark ne peut en aucune façon tolérer que des individus liés aux services de renseignement iraniens fomentent des attaques contre des personnes sur son territoire ». Anders Samuelsen a également annoncé qu’il rencontrera ses homologues nordiques afin d’étudier d’éventuelles sanctions supplémentaires contre l’Iran. Il demande également à l’Union européenne de prendre des mesures plus fermes à l’encontre du régime des ayatollahs.

Bien qu’officiellement, les terroristes aient été arrêtés grâce à la collaboration entre les services de renseignements danois, norvégiens et sudéois, un haut responsable du renseignement israélien a révélé que c’est le Mossad qui est une nouvelle fois à l’origine des informations fournies au Danemark et à la Suède sur cet attentat qui se préparait et qui ont permis de le déjouer, comme cela avait été le cas il y a quelques mois à Villepinte dans la région parisienne. Ce responsable a expliqué qu’en raison des efforts redoublés israéliens de déjouer des attentats contre des cibles juives ou israéliennes à travers le monde, les agents israéliens prennent connaissance avec une grande quantité d’informations qui leur permettent aussi de découvrir des projets d’attentats contre d’autres cibles.

Photo Illustration

 

Article suivant

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jerusalem
mardi, août 20, 2019
Sunny
16 ° c
59%
4mh
-%
15 c 8 c
mer
10 c 6 c
jeu
10 c 7 c
ven
11 c 7 c
sam