Comment la Turquie et Israël ont réussi à déjouer des attentats contre des Israéliens

La chaine d’information turque DHA a publié ce soir (jeudi) des images de la prise en chasse des terroristes iraniens qui étaient envoyés pour enlever et assassiner des Israéliens en séjour en Turquie.

Sur les images, on voit les forces turques filer les terroristes dans les appartements qui leur servaient de planques.

L’objectif de ces terroristes étaient des Israéliens, touristes et diplomates.

D’après la presse turque, l’opération s’est déroulée le 17 juin dernier à Istanbul. Les renseignements turcs ont agi sur la base d’informations d’une source non identifiée, venant d’un pays étranger, leur indiquant l’intention de certains organismes d’assassiner  »des Israéliens vivant en Turquie ou y séjournant pour les vacances ainsi qu’un ancien ambassadeur d’Israël en Turquie et son épouse » qui logeaient dans un hôtel de la capitale.

D’après les Turcs, près de dix suspects ont été arrêtés après avoir été repérés dans un hôtel et dans trois appartements. Les suspects appartiennent au ministère des Renseignements iranien et aux Gardiens de la Révolution et se faisaient passer pour des étudiants, des hommes d’affaires ou des touristes.

 

Au cours de l’opération, les forces de sécurité ont trouvé plusieurs documents, du matériel digital, des pistolets et des silencieux. L’interrogatoire des suspects se poursuit encore aujourd’hui, mais il apparait qu’ils voulaient donc kidnapper des diplomates israéliens et un groupe de touristes à Istanbul. Le Mossad aurait repéré les Israéliens qui étaient ciblés et les aurait exfiltrés par avion privé vers Tel Aviv.

 

Sur fond de lutte contre le terrorisme iranien sur son sol, la Turquie a accueilli aujourd’hui, le ministre israélien des Affaires étrangères, Yaïr Lapid. Il a, bien sûr, été question de la sécurité des Israéliens dans le pays. Le ministre Lapid a affirmé que dès que la situation se serait calmée, les consignes de voyage vers la Turquie seraient assouplies. Mais pour le moment, en Israël, on craint toujours que des groupes armés iraniens se trouvent sur le sol turc.

 

Pour l’heure, il n’est pas question de rouvrir les ambassades respectives, malgré la bonne entente qui règne entre Israël et la Turquie pendant l’année qui vient de s’écouler. Lapid et son homologue turc ont convenu d’un retour progressif à des relations diplomatiques qui passeront d’abord par des accords économiques, notamment.

 

close

Recevez chaque matin l'info en direct d'israël 24h/24 - 6j/7

Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.
En vous inscrivant, vous accepter de recevoir des offres de partenaires de LPH Infos

Article suivant

Commentaires 1

  1. KEVIN says:

    Renouer avec la Turquie était indispensable et est à porter au crédit de la coalition, malgré la farouche opposition des bibistes…Si le manipulateur parvenait à ses fins, j’espère qu’il invitera Benett et Lapid à l’ouverture de l’ambassade….à moins qu’il ait l’outrecuidance, une fois de plus, de s’attribuer tous les mérites.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Welcome Back!

Login to your account below

Create New Account!

Fill the forms below to register

Retrieve your password

Please enter your username or email address to reset your password.