Binyamin Netanyahou: « La population n’a pas connaissance de tous les éléments en jeu »

Face à la colère des habitants du Néguev occidental, le Premier ministre a tenté d'expliquer la décision du cabinet de sécurité

Le Premier ministre a profité de son discours lors de la cérémonie du 45e anniversaire de la mort de David Ben-Gourion à Sde Boker pour tenter d’expliquer la décision du cabinet de sécurité – en fait la sienne – d’aller vers un cessez-le-feu avec le Hamas. Binyamin Netanyahou tenait d’autant plus à le faire que pour la première fois, des manifestations spontanées ont éclaté dans certaines villes du sud pour protester contre ce qui est perçu comme un signe de faiblesse face au Hamas.

Comme il intervenait lors de la cérémonie en souvenir de David Ben-Gourion, le Premier ministre a établi un parallèle: « Celui qui fut le premier chef de gouvernement de l’Etat d’Israël fut un grand dirigeant. Dans les moments importants, il a su prendre des décisions cruciales parfois même contre l’opinion publique, décisions qui avec le temps se sont montrées justifiées. Certes, un leader se doit d’être à l’écoute du peuple et notre peuple est intelligent. Mais la population ne peut en aucun cas être partie prenante en temps réel des tenants et aboutissants des décisions en matière de sécurité. Le vrai leadership, ce n’est pas de faire ce qui est facile mais ce qui est juste, c’est être capable de faire ce qui est nécessaire même si c’est difficile, c’est être prêt à subir la critique alors que l’on sait qu’il y a des choses sensibles que l’on ne peut révéler, c’est être capable d’être à contre-courant de l’opinion majoritaire de la population, et en l’occurrence celle des habitants du sud, que j’aime ».

Concernant la colère et l’incompréhension des habitants du Néguev occidental, Binyamin Netanyahou a dit: « J’entends leur clameur, elle me va droit au coeur, mais en accord avec les différents responsables sécuritaires, j’ai considéré l’image globale que je ne peux hélas pas partager avec le public. J’aimerais partager ce que je sais avec mes concitoyens, mais en matière de sécurité nationale, ce qui doit rester secret est plus important que ce qui peut être dévoilé ».

Puis, évoquant le cessez-le-feu: « Ce que je peux révéler, c’est que c’est le Hamas qui a demandé avec insistance un cessez-le-feu, et ses chefs savent pourquoi. C’est nous qui fixerons les conditions qui serviront les intérêts de l’Etat d’Israël et de sa sécurité (…) Nous faisons tout ce qu’il faut pour notre sécurité, avec jugement, détermination et sens des responsabilités, sur les différents fronts. Nos soldats sont à la tâche de jour comme de nuit. Nous continuerons à agir ainsi et faire ce qui est bon pour la sécurité de l’Etat d’Israël. C’est cela aussi, l’héritage de David Ben-Gourion, homme du Livre et de la Bible, homme de vision et d’action.. ».

Photo Amos Ben Gershon / GPO

 

Article suivant

Commentaires 2

  1. Avigail says:

    Le bluff et la tromperie de ce gouvernement n’impressionnent plus personne de la population. Vite des élections anticipées avec un changement de cap : vers la droite et NON VERS UNE DROITE DEGUISEE en autre chose !!!!!!

  2. Avigail says:

    Des paroles d’un côté pour faire taire les gens et des actions TOUJOURS CONTRAIRES aux paroles !!!! Pendant ce temps, des juifs sont morts dans le Sud à cause de L’INACTION VOLONTAIRE du gouvernement qui officiellement « a des choses à cacher à la population ». C’est une honte et un scandale innommables !!!!!!!!!!!!

    Que le Mashiah Ben David se dévoile !!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jerusalem
jeudi, mai 23, 2019
Sunny
16 ° c
59%
4mh
-%
15 c 8 c
mer
10 c 6 c
jeu
10 c 7 c
ven
11 c 7 c
sam