Binyamin Netanyahou et Yuli Edelstein se font vacciner devant les caméras

L’opération « Latet Katef » (littéralement « prêter l’épaule », au sens « d’aider »). Le Premier ministre et le ministre de la Santé se sont fait vacciner samedi soir devant les caméras afin de convaincre la population de le faire et ainsi rapprocher la fin de la pandémie du Corona. Le vaccin leur a été administré à l’hôpital Shiba de Tel-Hashomer. Dès lundi, les dispensaires (koupot ‘holim ) de tout le pays commenceront une vaste opération de vaccination. Elles commenceront par les personnes âgées de 60 ans et plus, les catégories de personnes à risques et les personnel hospitalier puis, dès le mois de janvier, le reste de la population. Malgré les sarcasmes de membres de l’opposition depuis des mois, Israël sera le premier pays au monde à vacciner les personnes âgées.

Israël a signé des contrats avec plusieurs compagnies internationales portant sur la fourniture de 24 millions de doses de vaccins, permettant ainsi de vacciner 12 millions de personnes.

Avant de se voir administrer le vaccin, le Premier ministre a déclaré : « C’est un grand jour pour l’Etat d’Israël. Nous nous battons depuis presque une année contre cette pandémie qui est la plus grave que l’humanité ait connue depuis un siècle. D’ici la fin du mois nous aurons ici des millions de doses et d’autres millions arriveront encore par la suite. J’ai demandé à être vacciné en premier avec le ministre de la Santé Yuli Edesltein afin de servir d’exemple et encourager la population à aller se faire vacciner. Nous pouvons nous en sortir ensemble et nous commençons à le faire. Je crois en ce vaccin, des dizaines de milliers de personnes l’ont subi avec succès (dans les essais cliniques) et les meilleurs scientifiques l’ont approuvé. On peut y aller ! » Et paraphrasant le cosmonaute Neil Amstrong après avoir marcher sur la lune, Binyamin Netanyahou a rajouté : « Une petite piqure pour l’Homme, un pas de géant pour notre santé à tous ! »

Le ministre de la Santé Yuli Edelstein a rappelé avec émotion un clin d’oeil de l’Histoire : c’est le 19 décembre 1984 qu’il avait été condamné à trois ans de prison en Union soviétique en tant que « refusnik » et c’est le 19 décembre 2020, qu’il s’est présenté comme ministre de la Santé de l’Etat d’Israël, pour se faire vacciner.

Vidéo : (Binyamin Netanyahou apparait à la minute 7’10 » – vaccination à partir de la minute 12’50 »)

Photo capture écran

Article suivant

Commentaires 3

  1. Moshé Ben Shaoul says:

    On a eu le droit à une séance de cinéma gratuite ce soir.
    Vous n’imaginez pas tout ce que Bibi peut faire pour nous.

    Shavoua Tov et bonne vaccination. Attention aux éventuelles déceptions.

    N’oubliez pas la promesse : on reprend la vie comme avant en mars 2021 …

  2. Soliloque says:

    Qui nous dit que c’est le vaccin Pfizer? Pourquoi le médecin ne porte ni gants ni blouse? Quels sont les effets secondaires? Ils sont tous incapables de nous dire quoi que ce soit, parcequ’il n’y a aucun rapport sur ce sujet: autant dire que nous sommes pris pour des cobayes. Donc on attendra de voir s’il y a ou non effets secondaires et si ce vaccin est efficace contre les mutants, ce qui serait très étonnant.
    Netanyahou serait bien inspiré de remettre à l’honneur et en circulation le protocole Raoult qui soigne quand il est utilisé dès les premiers symptômes, et qui n’a pas cours en Israël.
    On convainc les gens par des informations véritables et non en les prenant pour des imbéciles

  3. Vaccinologue says:

    Le coronacircus va se poursuivre encore plusieurs mois… Qu’Hachem nous protège et delivre Israel du erev rav.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Welcome Back!

Login to your account below

Create New Account!

Fill the forms below to register

Retrieve your password

Please enter your username or email address to reset your password.