Amihaï Shikli passe à l’offensive

Le député Amihaï Shikli ne reste pas les bras croisés face à l’intention du Premier ministre et du parti Yamina de le faire décréter “député en retrait” ou “dissident”. Après que sa demande de faire comparaître Naftali Benett et Ayelet Shaked lors de la séance prévue, pour une confrontation, ait été rejetée pour des raisons obscures, le député prépare ses “munitions” en vue de cette séance en commission de la Knesset qui doit avoir lieu après les fêtes de Pessa’h. Il voudra démontrer que ce n’est pas lui qui a dévié de la ligne du parti mais bel et bien les autres membres de la liste et Naftali Benett en tête.

Il a ainsi envoyé un document à la commission dans lequel il relève pas moins de 98 promesses et engagements fermes de campagne non-tenus par Naftali Benett et Ayelet Shaked lors de la formation de cette coalition ! Il note entre autre la promesse de former une coalition de droite, celle de ne pas siéger avec Yaïr Lapid et lui permettre de devenir Premier ministre ou encore celle de ne siéger en aucun cas avec le parti Ra’am de Mansour Abbas.

Interrogé sur son avenir politique au cas où la commission (présidée par Nir Orbach de Yamina !) le décrétait tout de même “député en retrait”, Amihaï Shikli a annoncé qu’il se présenterait aux prochaines élections dans le cadre d’un nouveau parti de droite.

Photo Yonatan Sindel / Flash 90

Attendez...

Et si vous receviez chaque matin l'info en direct d'Israël 24h/24 - 6j/7 ?

Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.
En vous inscrivant, vous acceptez de recevoir des offres de partenaires de LPH Infos

Article suivant

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Welcome Back!

Login to your account below

Create New Account!

Fill the forms below to register

Retrieve your password

Please enter your username or email address to reset your password.