mardi, 23 octobre, 2018

Ambassade d’Israël à Amman: la Jordanie intraitable

Il y a deux semaines, le gouvernement israélien avait haussé le ton face à la Jordanie dans le contentieux entre les deux pays depuis l’agression dont a été victime un agent de la sécurité de l’ambassade d’Israël. Deux Jordaniens, dont l’agresseur, avait été tués par l’agent de sécurité Ziv Moyal en état de légitime défense. Les autorités jordaniennes avaient accusé l’agent de sécurité de meurtre. Depuis lors, la délégation diplomatique israélienne a été rapatriée en Israël et l’ambassade est fermée.

Afin d’apaiser les tensions entre les deux pays et de permettre la rouverture de l’ambassade, Jérusalem avait fait savoir mercredi que l’ambassadrice Einat Schlein et la représentation israélienne seraient remplacées par une autre équipe. Mais rien n’y fait. Codes culturels obligent, le geste israélien de bonne volonté a été accueilli par une fin de non-recevoir jordanienne: un haut responsable jordanien a indiqué à l’agence Reuters que l’ambassade d’Israël à Amman ne serait rouverte que lorsque Ziv Moyal sera jugé et condamné en Israël!

Photo Illustration

Commenter avec Facebook

Ca pourrait vous intéresser

Comment

  • Macronyme-Crimeur-Contre-L'Humanité

    1 décembre 2017

    Le petit roi ne sait pas ce qu’il perd.
    Va de retro Jordania.

    Replay

Laisser un commentaire

Recevez chaque matin

L'actualité israélienne des dernières 24h !